Nous joindre

Heures d'ouverture

Lundi au vendredi :
9 h à 16 h 30

Coordonnées (siège social)

781, rue Notre-Dame
Repentigny (Québec)
J5Y 1B4

(450) 470-0911 #7302 / info@crul.ca

Lieux de formation

Cégep régional de Lanaudière à Terrebonne

Cégep régional de Lanaudière à L'Assomption

Cégep régional de Lanaudière à Joliette

Cégep régional de Lanaudière à Repentigny

Campus de l'UQÀM à Terrebonne

Actualité

L‘école de la vie : apprendre des habiletés qui sont utiles partout

Courtoisie : MCC

BLOGUE CRUL / par Marie-Christine Chartier • posté le mardi 29 juin 2021

L‘école de la vie : apprendre des habiletés qui sont utiles partout

J’ai fait ma maîtrise sur les habiletés de vie. Qu’est-ce qu’une habileté de vie? En gros, ce sont tous les « attributs mentaux, émotionnels et sociaux, caractéristiques et comportements »[1] que l’on développe dans un contexte, mais qui sont transférables dans un autre domaine. Mon sujet de maîtrise portait sur le sport universitaire, mais c’est un concept que l’on peut appliquer à tous les domaines qui nous sont formateurs, notamment, être un étudiant à l’université.

Ce qu’on apprend à l’université

On pense souvent à l’expérience universitaire du point de vue du « après ». L’emploi que nous aurons, le salaire, le style de vie. On pense à notre formation en matière de ce qu’elle finira par nous apporter, à la fin, quand elle sera complétée. Cependant, ce qu’il ne faut pas omettre, ce sont tous les bénéfices que nous apprenons et que nous mettons immédiatement en pratique, non seulement lors de notre apprentissage scolaire, mais dans plusieurs aspects de nos vies. Je parle entre autres de la gestion du temps et d’un horaire. En étudiant à l’université, il est presque inévitable que l’horaire devienne plus chargé, surtout si nous jumelons un emploi à nos études. Apprendre à faire la gestion de notre temps afin de tout accomplir, c’est quelque chose qui nous est utile bien avant la graduation, et qui reste avec nous, qu’on finisse par travailler dans notre domaine d’études ou non. Il en va de même pour la gestion du stress et de la performance. Être capable de performer sous pression (une pression saine, évidemment) est souvent un attrait important dans le monde du travail, mais c’est l’université qui nous apprend à performer aux examens, aux travaux. Et aussi à comprendre nos limites, une partie tellement importante. Savoir le genre de stress qui nous permet de performer, et ce qui nous affecte trop, c’est essentiel pour mener une vie équilibrée et saine.

Des aptitudes pour la vie

On ne sait pas toujours où on s’en va, quand on entame un parcours universitaire. C’est aussi la beauté de la chose. Certains vivent l’expérience de façon linéaire, suivent tous les cours, graduent et vont travailler dans le domaine choisi. D’autres changent de parcours deux fois, puis trois. Il n’y a pas de bonne réponse, pas de parcours parfait. La seule chose qu’on sait, c’est que peu importe où la vie nous mène, l’université nous y prépare parfois même sans qu’on s’en rende compte.

 

[1] Danish, S., Forneris, T., Hodge, K., & Heke, I. (2004). Enhancing youth development through sport. World Leisure Journal, 46(3), 38-49.